Information Jeunesse en Val d'Oise

Bac pro et CAP : ce qui va changer

Formation dévalorisée et peu attractive, poursuite d’études compliquée, taux d’insertion variable d’une spécialité à l’autre… L’enseignement professionnel qui compte près de 700 000 élèves inscrits en CAP, bac pro ou Mention complémentaire est souvent montré du doigt. Le ministre de l’éducation, Jean-Michel Blanquer, a précisé plusieurs axes pour réformer l’enseignement professionnel.
Lire la suite