Information Jeunesse en Val d'Oise

Ca va pas la tête ?

lost-1159278_960_720

Moins d’entrain et de volonté, désintérêt même pour ce que l’on aime, irritabilité, besoin d’isolement… Mal-être, la déprime, quoi, et puis ça passe… ou pas…

Est-ce que « ado » rime avec « mal dans sa peau » ? Oui souvent. Mais rien de plus normal. L’adolescence est un âge fabuleux, une mutation totale, tant physique que psychique. Mais voilà, l’affirmation de soi ne se fait pas sans douleur. Certains vont s’adapter sans trop de difficultés, d’autres seront beaucoup plus fragilisés. Ce que l’on appelle gentiment la « crise d’adolescence » sera ainsi plus ou moins mouvementée.

Et puis certains ont du mal à passer le cap, c’est ainsi que l’on a créé le mot « adulescent » (ou vieux ados…). De plus,  on ne peut pas dire que le monde actuel favorise forcément l’épanouissement personnel.

Voilà pour les grosses généralités, cela n’empêche pas que chacun d’entre vous est un cas unique.
Si l’orage persiste, PARLEZ-EN. Dans certains cas, la déprime peut conduire à la dépression, qui elle est une véritable maladie.

Des troubles plus spécifiques peuvent également apparaître. C’est le cas des TCA – Troubles du Comportement Alimentaire – dont les plus connus sont la boulimie et l’anorexie. Ces pathologies peuvent toucher les filles et les garçons.
Attention danger ! La souffrance est alors autant physique que mentale, les 2 aspects du problème doivent être traités.

Un mal-être persistant peut également générer des conduites addictives, notamment une consommation excessive de produits psychoactifs, autorisés ou non.