Information Jeunesse en Val d'Oise

De la nécessité d’un nouveau contrat social pour homo numericus

Comme la théorie de l’évolution de Charles Darwin le démontre, l’espèce dominante n’est pas la plus rapide ou la plus forte, mais celle qui s’adapte le plus vite à son environnement. La plus grande force de l’espèce humaine est ainsi sa faculté d’adaptation, mais avec le numérique, il semble que cette force ai atteint ses limites.

Avec l’avènement du numérique, nous sommes à un tournant de l’histoire de l’homme, car suite à une généralisation trop rapide des NTIC, l’humanité est comme une grande famille dysfonctionnelle dont les membres ne parviennent plus à se parler (il suffit pour s’en convaincre de constater les torrents de haine qui sont déversés dans Twitter) et qui engendre des courants régressistes (climatosceptiques, platistes, anti-vax…). Peut-être serait-il temps d’envisager un reboot…
Lire la suite