Information Jeunesse en Val d'Oise

Certificat Youthpass : Valoriser son expérience non formelle

 

Qu’est ce que l’expérience non formelle ?

C’est tous les savoirs, connaissances, compétences, qualifications que l’on a acquis en dehors des murs de l’école. Il existe de nombreuses opportunités d’apprentissage qui permettent l’enrichissement personnel et l’acquisition de compétences tout au long de la vie. Le volontariat ou le bénévolat sont des exemples d’expériences non formelles. Ces expériences ne se réalisent pas dans le cadre d’une formation ou d’un parcours de professionnalisation, mais elles viennent plutôt d’une démarche personnelle d’engagement, qui débouche sur des compétences que l’on n’aurait pas forcément développées dans un parcours classique de formation. Il y a aujourd’hui une réelle volonté de valorisation des compétences non formelles en Europe, à travers la mise en place de dispositifs d’apprentissage innovants qui sortent du cadre scolaire. 

 

Un exemple d’expérience non formelle : le Service Volontaire Européen 

Le dispositif du SVE prend totalement en charge des  jeunes de 17 à 30 ans voulant partir en volontariat à l’étranger dans une association ou dans une collectivité pour une période allant de 4 à 12 mois. Être volontaire SVE est une expérience personnelle, sociale et culturelle à forte valeur ajoutée, qui permet au volontaire de faire preuve d’initiative et de solidarité. C’est précisément un exemple d’expérience non formelle qui permet l’acquisition de compétences à travers un engagement volontaire. Ce n’est pas une formation ni un emploi et pourtant c’est une source d’apprentissage qui permet aux jeunes de développer des compétences et des savoir-faire qui peuvent être mis en valeur pour leur projet professionnel. 

 

Comment valoriser cette expérience ? 

 Il n’est pas toujours évident de savoir quelles compétences ont été acquises durant une expérience. Cela suscite un véritable travail de réflexion sur soi-même afin de tirer les conclusions de son apprentissage. C’est d’autant plus compliqué lorsqu’il est question d’une expérience non formelle. Pour cette raison, la Commission européenne a créé un outil qui aide les jeunes dans cette valorisation des compétences: le certificat Youthpass. C’est un document officiel qui leur permet de décrire leur expérience de SVE, les tâches qui leur ont été attribuées et les bénéfices qu’ils en ont tirés. Il est fait à l’intention de futurs employeurs, ou d’institutions d’éducation formelle qui pourraient reconnaître les compétences acquises grâce à des apprentissages non formels. C’est également un moyen efficace pour se démarquer des autres lorsque les employeurs sont confrontés à des profils similaires ayant le même parcours de formation. Le certificat met l’accent sur 8 compétences clés :

 

  • Apprendre à apprendre
  • Compétence mathématique et compétences de base en science et technologie
  • Communication en langue étrangère
  • Communication dans la langue maternelle
  • Compétence numérique
  • Compétence sociale et civique 
  • Sensibilité et expression culturelles 
  • Esprit d’initiative et d’entreprise

 

Tous ces attributs seront illustrés à travers des exemples concrets d’apprentissage dans le contexte du SVE. Ce sont des compétences qui permettent à toute personne de s’armer pour sa vie d’adulte, son inclusion sociale et son insertion professionnelle. Bien évidemment, ce travail de réflexion est à réaliser par le jeune qui doit prendre le temps de revenir sur son expérience à l’aide des conseils d’un tuteur.