Information Jeunesse en Val d'Oise

Les jeunes et l’emploi en Europe

 

La moitié des jeunes sans emploi dans l’UE prêts à s’établir ailleurs pour décrocher un emploi

 

… cependant, moins de 1% des jeunes travailleurs se sont établis dans un autre État membre de l’UE pour obtenir leur emploi actuel

 

Quelque 50% des chômeurs de 20 à 34 ans dans l’Union européenne (UE) hésitent à changer de lieu de résidence pour décrocher un emploi; 21% sont disposés à déménager pour les besoins d’un emploi dans le même pays et 12% sont prêts à s’établir ailleurs dans l’UE. 17% seraient même prêts à quitter l’UE pour décrocher un emploi.

 

Le niveau d’éducation des jeunes joue un rôle à cet égard. Les jeunes chômeurs ayant un niveau d’éducation élevé sont davantage disposés à s’établir ailleurs pour les besoins du travail (23% sont prêts à déménager à l’intérieur de leur pays de résidence et 16% sont prêts à s’établir dans un autre Etat membre de l’UE) que les jeunes chômeurs ayant un niveau d’éducation moyen (respectivement 20% et 11%) ou ceux ayant un niveau d’éducation faible (21% et 10%).

 

La majorité des personnes en emploi âgés de 20 à 34 ans dans l’UE ne se sont pas établis ailleurs pour les besoins de leur emploi actuel (90%). La part de ceux qui ont déménagé dans un autre État membre de l’UE pour obtenir leur emploi actuel n’a atteint que 1% des jeunes, contre 8 % qui ont déménagé à l’intérieur de leur propre pays.

 

La mobilité professionnelle à l’intérieur d’un pays augmente chez les jeunes en emploi qui ont un niveau d’éducation plus élevé (13% ont déménagé), en comparaison de ceux qui ont un niveau d’éducation moyen (6%) et ceux qui ont un faible niveau d’éducation (4%). Toutefois, les différences de niveau d’éducation ne sont pas aussi significatives pour les jeunes en emploi qui se sont déplacés au sein de l’UE: 2% de ceux qui avaient un niveau d’éducation élevé et 2% de ceux qui avaient un niveau d’éducation faible se sont établis dans un autre État membre pour des raisons professionnelles, contre 1% des personnes ayant un niveau d’éducation moyen.

 

Ces quelques résultats, publiés par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne, sont tirés d’une collection spéciale de données provenant du module ad hoc 2016 de l’enquête européenne sur les forces de travail, consacré aux jeunes sur le marché du travail. Ce module fournit des informations montrant comment les différences en matière d’éducation se traduisent en opportunités d’emploi. Il examine aussi comment les jeunes recherchent un emploi, analyse dans quelle mesure ils sont disposés à faire la navette et donne les raisons qui les ont poussés à interrompre leurs études.

 

 

Mobilité professionnelle des jeunes, 2016

(% des jeunes de 20 à 34 ans par niveau d’éducation et par statut professionnel, dans l’UE)

 

 

À Malte, aux Pays-Bas et à Chypre, les jeunes chômeurs sont les plus réticents à déménager pour les besoins du travail

Plus des deux tiers des chômeurs âgés de 20 à 34 ans ne sont pas disposés à déménager pour les besoins d’un emploi à Malte (73%), aux Pays-Bas (69%) et à Chypre (68%). Dans dix-sept États membres de l’UE, plus de la moitié des jeunes chômeurs ne sont pas prêts à s’établir ailleurs pour trouver un emploi.