Information Jeunesse en Val d'Oise

L’Europe met une amende à Google pour protéger les consommateurs

 

La Commission a infligé à Google une amende de 2,42 milliards d’euros pour violation des règles de concurrence de l’UE. Google a abusé de sa position dominante sur le marché des moteurs de recherche en conférant un avantage illégal à un autre de ses produits, son service de comparaison de prix.

 

Contexte

Le produit phare de Google est la recherche générale sur l’internet. Il fournit des résultats de recherche aux consommateurs, notamment des publicités en ligne qui répondent à leurs requêtes. Google tire une grande part de ses revenus des publicités contextuelles. L’entreprise a donc intérêt à maximiser le nombre d’utilisateurs qui consultent les publicités qu’elle place soit sur ses propres sites web, soit sur ceux de tiers.

 

Position de l’Union européenne

La Commission estime que Google occupe une position dominante dans la fourniture de services de recherche générale sur l’internet ainsi que dans le placement de publicités sur des sites web tiers dans l’ensemble de l’EEE, ses parts de marché dépassant respectivement les 90 % et les 80 %. La position dominante n’est en soi pas un problème au regard du droit de la concurrence de l’UE. Toutefois, les entreprises dominantes ont la responsabilité de ne pas abuser de leur position de marché puissante en restreignant la concurrence soit sur le marché où elles sont dominantes, soit sur les marchés voisins.

 

Google doit à présent mettre fin à cette pratique dans les 90 jours, sans quoi elle sera soumise à des astreintes pouvant atteindre 5% du chiffre d’affaires moyen réalisé quotidiennement au niveau mondial par Alphabet, la société mère de Google.

 

En savoir plus

Communiqué de presse