Information Jeunesse en Val d'Oise

Plan Juncker, pour l’Investissement en Europe

En juillet 2014, la Commission européenne a lancé un plan d’investissement au nom de son président, le Plan Juncker. Ce plan a pour but de résoudre le déficit d’investissement européen qui a commencé avec la crise économique de 2008. L’investissement de l’année 2015 jusqu’en 2017 s’est élevé jusqu’à 315 milliards d’euros pour booster les investissements des industries européennes. La majorité de ce financement vient des contributions publiques et privées, alors que l’Union européenne investit 16 milliards euros et la Banque européenne d’Investissement investit 5 milliards euros. D’un autre côté, 21 milliards d’investissement est emprunté à des marchés d’obligations.

Source: site officiel de la Commission européenne

 

Les secteurs qui sont bénéficiaires de ce plan sont le secteur de PME (29%), la recherche, le développement et l’innovation (22%), l’énergie (22%), les technologies numériques (10%), les transports (9%), et l’environnement et l’infrastructure sociale qui bénéficient chacun 4% d’investissement.

 

Le Plan Juncker est prolongé jusqu’à 2020. Ce prolongement a été accordé par les pays membres et a été soutenu par le vice-président de la BEI, Ambroise Fayolle. Le vice-président de la Banque considère que le Plan Juncker connaît un succès pour la croissance et les investissements stratégiques de l’Union européenne.

 

De son prolongement, le Plan Juncker offre 500 milliards d’euros d’investissement. Il va être reparti pour soutenir les PMEs et mener des actions pour la recherche, le développement, l’innovation, le développement rural, le transport et l’initiative pour l’emploi de jeunesse. Ainsi, la Commission européenne envisage de financer aussi actions liées à l’humanitaires, la migration et la sécurité.

 

Qui peut faire une demande ?

  • Les sociétés de toutes tailles

  • Les services publics

  • Les entreprises du secteur public

  • Les banques de développement nationales ou d’autres banques accordant des prêts intermédiaires

  • Les plateformes d’investissement sur mesure

 

Pour bénéficier de l’aide du Fond européen pour les investissements stratégiques (FEIS), les projets doivent être:

  • solides d’un point de vue commercial et viables sur les plans économique et technique;

  • conformes aux objectifs de l’UE, à savoir contribuer à la croissance durable et à l’emploi;

  • suffisamment matures pour pouvoir être rentables;

  • évalués proportionnellement au risque pris.

 

Sources :

https://www.touteleurope.eu/actualite/qu-est-ce-que-le-plan-juncker.html

https://www.touteleurope.eu/actualite/investissement-succes-pour-le-plan-juncker-en-2017.html

https://www.touteleurope.eu/actualite/plan-juncker-l-objectif-de-315-milliards-d-euros-d-investissements-d-ici-2018-devrait-etre-tenu.html

https://ec.europa.eu/commission/sites/beta-political/files/brochure-investment-plan-17×17-dec17_fr.pdf

https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Articles/ArticlesImpression&cid=1250279228250