Information Jeunesse en Val d'Oise

Protéger les consommateurs européens

 

Protéger les consommateurs européens – des marchés en ligne unissent leurs efforts pour retirer les produits dangereux du marché de l’UE

 

Depuis 2003, grâce au système d’alerte rapide, les informations relatives aux produits non alimentaires dangereux qui sont retirés du marché et/ou rappelés par le fabricant n’importe où en Europe sont rapidement transmises aux États membres et à la Commission européenne. De cette façon, des mesures de suivi appropriées (interdiction/cessation des ventes, retrait du marché, rappel par le fabricant ou refus d’importation par les autorités douanières) peuvent être prises partout dans l’Union.

 

Le système d’alerte rapide possède son propre site web public, qui permet de consulter des alertes communiquées par les autorités nationales. Chaque semaine, environ 50 alertes sont enregistrées et publiées sur internet :  ec.europa.eu/consumers/rapid-alert-system

N’importe qui peut consulter les notifications dans le système et 31 pays y participent.

 

En 2016, les produits les plus signalés étaient :

  • les jouets (26 %)
  • les véhicules à moteur (18 %)
  • les vêtements, textiles et articles de mode (13 %)

Pour ce qui est des risques, en 2016, c’est le risque de blessure qui a enregistré le plus de notifications (25 %), suivi du risque chimique (23 %).

 

En 2016, le système a été utilisé plus activement par les autorités nationales, qui ont fait retirer davantage de produits dangereux des magasins. Cependant, une part sans cesse croissante des produits dangereux notifiés dans le cadre du système d’alerte rapide sont vendus sur des plateformes en ligne. C’est la raison pour laquelle la Commission a intensifié sa coopération avec Amazon, Ebay et Alibaba, afin de s’attaquer plus activement aux produits potentiellement dangereux ou non conformes vendus via leurs sites web qui s’adressent aux consommateurs européens.

 

Carte interactive