Information Jeunesse en Val d'Oise

Gérer votre argent

Ouvrir un compte bancaire, un grand pas vers l’indépendance

Même si vous n’êtes pas autonome financièrement, les banques s’intéressent déjà à vous, mais choisissez bien votre établissement !
Toutes les banques proposent des services spécifiques pour les 12-25 ans. Il existe de nombreux comparateurs en ligne, consultez les avant de choisir votre banque.

Les conditions pour ouvrir un compte

Il faut avoir 18 ans, présenter une pièce d’identité et un justificatif de domicile. La plupart des établissements acceptent d’ouvrir un compte dès 16 ans avec l’autorisation des parents.

À partir de 12 ans, on peut disposer d’un compte épargne et d’une carte de retrait (limitée bien sûr…).
Attention : un compte en banque se gère précisément. Les diverses opérations bancaires ne sont pas gratuites. Un chèque oublié peut déboucher sur une interdiction bancaire si le compte n’est plus provisionné.

En savoir + :
cidj.com

La CB – carte bancaire, comment ça fonctionne ?

Devenues très banales, les cartes bancaires demandent toutefois une utilisation vigilante.
A noter : les cartes internationales sont plus chères, mais elles offrent des garanties supplémentaires (assistance médicale et juridique à l’étranger, notamment).

Carte de retrait ou carte de paiement ?
Il existe deux types de cartes bancaires :
– les cartes de retrait, permettant exclusivement le retrait d’espèces auprès des distributeurs automatiques et guichets.
– les cartes de paiement, qui permettent en plus de retrait d’espèces, de régler ses achats.
Ces dernières, nationales ou internationales, ont un plafond de retrait d’espèces selon le type de la carte. Le débit peut être immédiat ou différé à une date convenue selon le contrat souscrit auprès de l’établissement bancaire.
Diverses assurances sont attachées aux cartes bancaires. Les conditions tarifaires, l’utilisation, le coût, les modalités de remboursement, la responsabilité du porteur doivent être clairement définis dans le contrat.

CB disparue ?
Contactez votre banque pour faire opposition ! Vous avez deux jours pour le faire. D’ailleurs, il faut toujours noter le numéro de téléphone du réseau émetteur de votre carte. En outre, le serveur vocal 08 92 705 705 oriente votre appel vers le centre d’opposition compétent, quelle que soit votre banque.
Si votre carte a été volée, il faut en plus déposer plainte auprès du commissariat de police ou d’une gendarmerie.

En cas d’utilisation frauduleuse

Après une perte ou un vol, vous constatez sur vos relevés de compte des débits dont vous n’êtes pas l’auteur. Vous serez remboursé sous certaines conditions. Tout dépend si cela s’est passé avant ou après l’opposition.

Avant la date effective de l’opposition, vous êtes considéré responsable des dépenses effectuées, avec un plafond de 150 euros. Après l’opposition, vous êtes déchargé de toute responsabilité, sauf si la banque prouve que vous avez été négligent ou imprudent. Votre compte sera rapidement recrédité.

En cas de falsification ou d’utilisation du numéro de carte

Si vous constatez des achats dont vous n’êtes pas l’auteur, vous êtes certainement victime d’une fraude par Internet (ou par téléphone) ou d’une falsification de carte. Dans ce cas, la loi vous protège, car elle considère que vous n’êtes aucunement responsable.

Vous devez simplement faire la réclamation à votre banque par lettre recommandée avec accusé de réception dans un délai de 70 jours. Celle-ci aura alors un mois pour vous rembourser, à compter de la réception du courrier. Elle devra également prendre en charge les éventuels frais consécutifs à la fraude : commissions d’intervention, frais d’opposition, renouvellement de carte…

En savoir + :
vosdroits.service-public.fr
cartes-bancaires.com