Information Jeunesse en Val d'Oise

Le chantier de jeunes bénévoles


Un engagement, une expérience de rencontres et d’ouverture
 
De quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’une formule de « vacances » à choisir en connaissance de cause, un chantier n’est surtout pas un club de vacances !

Il y a chantier et chantier.

Certaines communes mettent en place des chantiers de jeunes sur la ville, surtout l’été, dans le but de favoriser l’expression de la citoyenneté, d’avoir une approche du monde du travail, mais aussi de permettre le financement d’un projet personnel. Attention, c’est le seul cas de figure où le chantier est rémunéré. 

Les chantiers de jeunes bénévoles sont proposés par des associations agréées.

Dans un chantier, avant tout, il y a réalisation d’un travail, autour d’un projet utile à la collectivité.
Sauvegarde du patrimoine, protection de l’environnement et du cadre de vie, amélioration de l’habitat ou d’équipements collectifs, solidarité avec des populations tels sont les domaines concernés par les chantiers. Des animateurs assurent l’encadrement technique.

Un lieu de vie collective : le groupe s’organise pour gérer ensemble, au delà du travail, les tâches quotidiennes, comme les courses, les repas, ou les temps de loisirs… Les conditions d’hébergement sont souvent très simples

Participer à un chantier de jeunes bénévoles

Les chantiers sont ouverts à tous, filles ou garçons, sans compétences particulières requises, personnes valides ou non.
L’âge minimum requis est variable selon les associations : 14, 16, 18 ans, sans limite supérieure d’âge pour la plupart des chantiers. Pour les chantiers à l’étranger, il est souvent demandé d’avoir 18 ans.
Quel que soit le pays, un chantier réunit pour 2 ou 3 semaines, généralement entre juin et octobre, un groupe de 10 à 20 bénévoles d’origines culturelles et géographiques différentes.
Tous les chantiers sont donc internationaux.

A noter : certains sont ouverts pendant les petites vacances scolaires de printemps ou d’automne, les week ends et même tout au long de l’année.

Attention : une participation financière est demandée, le voyage est à votre charge.

Bon à savoir : un chantier à l’étranger peut servir de temps de préparation à un volontariat plus long, juste pour vérifier que l’on ne fait pas fausse route…

Pour aller plus loin :

Fiche Actuel CIDJ 5.611 : Les chantiers de jeunes bénévoles
En annexe les adresses des associations organisatrices agréées par les différents ministèreS

www.cotravaux.org
Cotravaux est la coordination du travail volontaire des jeunes.
300 associations ou structures locales et régionales sont membres de Cotravaux.
Et des « grosses associations » comme : Compagnons Bâtisseurs, Etudes et Chantiers, Jeunesse et Reconstruction, Solidarités Jeunesses, Rempart…
Ces associations proposent des engagements volontaires sur des actions courtes, des chantiers internationaux et des volontariats à plus long terme.

www.rempart.com
REMPART regroupe 170 associations locales sur la connaissance, l’animation et la réhabilitation du patrimoine, qui proposent des chantiers de bénévoles et interviennent sur des sites très divers : châteaux, églises, manoirs…

En partenariat avec des organismes étrangers, REMPART propose aux bénévoles de nombreux chantiers

www.culture.gouv.fr/culture/fouilles/
Liste des chantiers archéologiques en France

www.volontariat.org/
Le site de Jeunesse et Reconstruction
+ de 2 500 programmes dans 88 pays gérés avec son réseau de 213 partenaires
environ 60 chantiers organisés en France chaque année en partenariat avec les communes et associations locales