Logements étudiants en Val d'Oise

Logement autonome : le parc privé

Organiser sa recherche

logement

Que désigne le parc privé ? Tout simplement tous les logements qui  ne sont pas gérés par les bailleurs sociaux.
Qu'il s'agisse de logements autonomes, de colocation ou même de chambres chez l'habitant.

 

Un conseil au passage :
S’armer de patience est une des clés de la recherche : inutile de se précipiter sur le 1er 12m2 sous les combles visité, à une heure et demie de transport de votre lieu de travail ou d’études, sous prétexte que, déjà, vous avez bien de la chance de trouver quelque chose.
Et aussi savoir déchiffrer une annonce s’avère indispensable : lire entre les lignes permet d’éviter pièges et déceptions, en perdant son temps à visiter des locations qui ne vous correspondent pas « petit appartement coquet» peut cacher «espace étroit sous les toits », ou  encore « espace commun de vie », peut devenir « voisins de palier avec qui je partage mes sanitaires ».

 

 

Où chercher?

 

  • Les journaux

Les quotidiens régionaux ont une rubrique 'Offres de location'. Les gratuits de petites annonces n'existent plus en version "boîte aux lettres", par contre on les retrouve sur le web.
Sachez cependant que près de 90% de ces annonces proviennent d'agences immobilières. Si vous avez la chance de tomber sur un particulier, vous n'aurez, bien souvent, aucun frais d'agence à payer.

 

  • Sur le web

Internet regorge d’informations, et d’offres de location ; que ce soit par le biais des sites Web d’agences immobilières, par le biais de portails comme www.seloger.com, ou encore en passant par des sites de particuliers à particuliers, type www.pap.fr, vous trouverez des annonces, classées par secteur géographique, taille du logement, avantages etc…

 

http://www.seloger.com

www.chambrealouer.com
http://www.topannonces.fr
www.pap.fr

http://www.leboncoin.fr

http://www.locservice.fr
http://www.journaldesparticuliers.com/

 

  •     Le réseau Information Jeunesse

L’information jeunesse a une mission d’intérêt général, qui est d’informer sur tous les sujets qui concernent les jeunes adultes : emploi, santé, formation, engagement, culture et … logement. De ce fait, le réseau Information Jeunesse dispose de pistes de recherche, d’informations sur les différentes possibilités pour se loger.
Le Centre Information Jeunesse du Val-d’Oise propose un service logement pour les étudiants : des offres de propriétaires privés, en consultation sur ce site.
Ce service de mise en relation est gratuit, et permet l’accès à des offres de chambres chez l’habitant, des colocations, ou encore des logements autonomes.

 

  • Les agences immobilières : Comment consulter leurs annonces ?

Rien de plus simple : il suffit de pousser la porte de ces agences, et de demander s’il y a des logements disponibles ! L’activité d’agent immobilier est très réglementée, l’idée étant d’éviter les abus de toute sorte ; ainsi notamment, l’agent immobilier ne peut rien vous faire payer tant que vous n’avez pas signé de bail, et ses honoraires doivent être affichés de manière visible dans l’agence.
Pour avoir l’esprit tranquille – tout en conservant son esprit critique – s’adresser à des agences immobilières appartenant à un réseau, comme la FNAIM (fédération nationale de l’immobilier).
Enfin, sachez que la commission que l’agent vous demandera, ainsi que les éventuels frais de dossier et frais de rédaction du contrat, devront être partagés par moitié entre vous et le propriétaire bailleur.

 

  • Les marchands de listes

Vous pouvez également vous adresser à un 'marchand de listes', c'est-à-dire un professionnel, qui, moyennant une somme d'argent (il faut compter environ 150 €), vous remet une liste d'appartements mis en location.
Sachez que vous devez obligatoirement signer une convention avec lui.
Elle doit préciser : les caractéristiques du logement que vous recherchez, le montant de la rémunération à verser, les conditions de remboursement de tout ou partie de cette rémunération lorsque la prestation n'est pas fournie dans les délais fixés.
Il faut exiger également que la convention mentionne qu’il vous sera remis une liste personnalisée de biens à louer, établie en fonction de vos critères de recherche, et non une simple « revue à caractère général » comme cela est prévu dans certains contrats.

 

 

 

Que vous arpentiez les rues à la recherche d'affiches de location, consultiez les petites annonces (dans la presse ou auprès d'associations d'étudiants), vous adressiez aux agences immobilières ou déposiez un dossier dans les offices HLM, à la préfecture, à la mairie ou auprès de votre employeur, que vous consultiez les journaux, les sites Web qui pullulent, ou bien encore en poussant la porte d’agences immobilières, prenez votre temps.