Logements étudiants en Val d'Oise

Logement collectif ou logement individuel ?

Modes d’hébergement, Slide-Logement

 

Logement individuel : plusieurs solutions

 

Le logement autonome : sans doute la solution la moins économique, mais c'est également celle qui présente l’avantage de l’indépendance… qui ne rime pas forcément avec autonomie, mais il y a un début à tout.
La colocation : une sorte de compromis entre l'autonome et le collectif, solution qui permet de vivre dans un appartement (voire une maison) assez grand(e) pour un prix « raisonnable », est une formule avantageuse : exit les amateurs de solitude, la colocation suppose de partager son espace de vie, parfois avec des personnes qu’on ne connaît pas, avec qui on va s’entendre (ou pas) c’est un peu la loterie, et surtout caractériels s'abstenir!
La chambre chez l'habitant : encore recherchée par les jeunes étudiants (et surtout leurs parents…), reste la solution la plus économique.
Attention toutefois aux incompatibilités d'humeur !!

 

Logement collectif : en fonction de votre statut

 

> Si vous êtes étudiant
Vous pouvez vous tourner vers les résidences universitaires. Cependant, comme la demande est supérieure à l’offre, une solution de repli est nécessaire.
Ainsi, les résidences du CROUS (Centre Régional des Oeuvres Universitaires et Scolaires) sont accessibles sur critères sociaux c’est-à-dire en fonction de vos ressources (les boursiers sont prioritaires), géographiques  (éloignement du domicile par rapport au lieu d’études) et résultats scolaires (redoublants rarement acceptés).
L’admission est annuelle, l’étudiant doit remplir son Dossier Social Etudiant (DSE)  par internet www.cnous.fr entre le 15 janvier et le 30 avril.
Quant aux autres résidences universitaires, elles sont gérées par des écoles ou des gestionnaires privés.
Attention, dans le premier cas, les étudiants ne peuvent souvent rester que le temps de la première année. A eux ensuite de se débrouiller!
Des services annexes peuvent être proposés dans ces résidences privées : cafétéria, salle de gym, salle  informatique… Renseignez-vous bien sur ce qui est inclus ou non dans le loyer : électricité, chauffage…
Une caution solidaire (garant) est souvent demandée.

 

Voir la liste des résidences universitaires du Val d'Oise

 

Si vous êtes jeune travailleur, stagiaire, demandeur d’emploi ou même étudiant
 
Vous pouvez vous adresser aux FJT, foyers de jeunes travailleurs. Il s’agit d’une solution logement temporaire,
le temps de trouver un logement autonome.
Les formules sont variées : chambres, appartements à partager, studios, demi-pension ou non, d'où la nécessité de se faire préciser ce que comprend ou non le loyer.
Attention, le prix de la demi-pension n’est pas compris dans le calcul des aides au logement versées par la CAF.
http://www.aljt.com
http://www.fjt-idf.fr

 

Voir la liste des FJT du Val d'Oise

 

 

 

 

3+1 from Soline FAUCONNIER on Vimeo.