Information Jeunesse en Val d'Oise

Non au harcèlement – Facebook conseille les adolescents

Si le phénomène est devenu médiatiquement plus visible, il n’en demeure pas moins que 700 000 enfants en France souffrent au quotidien de brimades, de moqueries, de mises à l’écart voire de violences physiques. Le phénomène s’est déplacé sur les réseaux sociaux et notamment Facebook. C’est pourquoi le réseau social le plus utilisé en France met en ligne plusieurs ressources pour conseiller ses utilisateurs et limité les effets du harcèlement en ligne.

Accèder à l’article